Navigation Menu+

Le pop art, toujours à la mode depuis Warhol

Warhol fait partie des plus grands artistes du pop art. Il s’agit d’un phénomène artistique ayant pu gagner de l’ampleur lors des années 1960. À titre de rappel, le pop art a fait sa première apparition en Grande-Bretagne dans les années 50. Il envahit, par la suite, le monde occidental. Si ce phénomène a pu rencontrer l’essor, c’est surtout grâce à l’évolution technologique. C’est ainsi que le pop art est devenu une véritable culture pour toute une génération.

Quelles sont les techniques à maîtriser pour réaliser un tableau pop art ?

Au déclin des années 1950, le pop art émergeait grâce à l’initiative des artistes, dont Andy Warhol, Roy Lichtenstein, Jasper Johns, Robert Rauschenberg et James Rosenquist. À noter que ce phénomène ne se borne pas aux arts plastiques. Il s’étend à la musique, à la mode et aux arts appliqués.
Le tableau pop art est souvent considéré comme un objet de décoration haut de gamme. Pour réaliser un tableau respectant ce thème, l’artiste doit utiliser des produits propres à cette société de consommation, notamment la sérigraphie et l’acrylique. Les ouvres sous le thème pop art fait aussi appel à des techniques picturales classées industrielles. D’une manière générale, les couleurs ne copient pas la réalité, mais elles sont souvent vives et décalées à la fois.

Comment Warhol a -t- il marqué le style pop art ?

Andy Warhol est connu comme le père du pop art. Il se base sur des objets qu’il récupère au quotidien pour concevoir des œuvres. Parmi les produits qu’il utilise se distinguent les bouteilles en verre et les cannettes de soupe. Or, il s’agit d’un mouvement très bouleversant surtout aux yeux d’autres artistes. Warhol a l’habitude de reproduire des œuvres de ce phénomène par dizaines ou par centaines. Cette situation est considérée comme offensive face aux idées classiques liées à l’unicité de l’œuvre d’art.