Navigation Menu+

Les peintres et la peinture abstraite

A noter pour les novices que la peinture abstraite est un art dont les œuvres ne sont aucunement basées sur des choses réelles, ni visibles, ni palpables. Seul le peintre  qui le conçoit, ou plutôt son imagination qui produit les images représentées.

 

Ces images peuvent venir des cauchemars, parfois accompagnées de musique pour le sortir. Il faut reconnaître que la création abstraite  change d’interprétation selon l’état d’esprit du moment ou selon l’âge ou le sexe de l’observateur. Le fameux Michel Ragon lui-même était très prudent en fournissant la définition de l’art abstrait. Il a dit que l’art abstrait est l’art ne contenant ni rappel, ni évocation de la réalité observée. C’est la faculté de montrer l’irréel, de concrétiser des rêves. la peinture abstraite fait partie du programme de la majorité des écoles d’art. 

Tableau peinture abstraite moderne et contemporaine

En 1910,  le russe Vassily Kandinsky a sorti la première peinture abstraite. Produite en aquarelle, cette peinture était composée simplement de traits et de tâches de couleurs. Deux autres pionniers de la peinture abstraite ont participé l’un à la simplification totale et l’autre à la géométrie des formes. Ces trois pionniers ont un point commun dont l’intérêt pour la conséquence et les impressions de l’observateur. A noter que la peinture abstraite  fait partie intégrante de l’art contemporain qui s’est développé au cours du 20ème et du 21ème siècle où des peintres adeptes du surréalisme et de l’expressionnisme ont également participé à son  déploiement.   Nombreux sont les peintres qui s’intéressaient à la peinture abstraite, bien que certaines  œuvres ne sont pas tout à fait conforme à l’art abstrait.  

Les œuvres en lien avec ce type de peinture

Les œuvres de Picasso sont en général des peintures abstraites très célèbres  partout dans le monde. Influencé par le cubisme et attiré par la peinture abstraite, Robert Delaunay a exposé en 1926 « Les coureurs » et en 1930 « Joie de vivre ». 

 

Le fameux Vassily Kandisky a publié en 1914  le « Fugue » et en 1916 le « Moscou ». Il y avait aussi « Jardin Rose » et « Balon Rouge » de  Paul Klee ; puis « Autour du point » et « Deux Bleus » de Frantisek Kupka ; puis « Composition Suprématiste » et « Carré Blanc sur Fond Blanc » de Kasimir Malevitch. A noter qu’il en existe des centaines d’œuvres produites par ces célèbres peintres, surtout autour des années 1910 à 1950. En effet, la liste n’est pas clause : il y en a des allemands, des français, des néerlandais, des anglais, etc.